Affaire

Verdict du procès de l'église de scientologie : Coup de tonnerre dans le ciel judiciaire belge

22 Mars 2016
image
AFFAIRE

Après 3 mois d'un procès difficile qui  s'est déroulé dans une ambiance tendue, le président du tribunal correctionnel de Bruxelles Yves Régimont a déclaré soit l'irrecevabilité des poursuites engagée contre l'ASBL église de scientologie belge mais aussi européenne et 11 de ses membres inculpés pour appartenance à une organisation criminelle, extorsion, exercice illégal de la médecine et non-respect de la loi sur le respect de la vie privée. Deux d'entre eux étaient aussi poursuivis pour avoir publié en 2007 et 2008 de fausses annonces d'emploi afin de recruter des membres, soit la prescription des faits pour 4 de ses membres.

Il a par contre pointé que l'église de scientologie et la philosophie de Ron Hubbard était une organisation criminelle mondiale dont le but est d'extorquer des sommes importantes et de s'enrichir au dépend de membres qui eux sont de bonne foi.

Il a aussi mis littéralement mis ko le procureur Christophe Caliman dont nous avions signalé précédemment le « malaise », il a même dû être hospitalisé une quinzaine de jours, lors de son réquisitoire d'une dizaine d'heures. Il était apparu épuisé par 20 d'enquête et de pressions, sans compter le fait que les parties civiles se sont retirées une semaine avant le procès. Il a essentiellement visé la philosophie de l'église et les pratiques instaurées par Ron Hubbard. De plus, il s'est régulièrement trompé dans ses références aux pièces du dossier, mettant le tribunal dans l'impossibilité de faire le lien entre les infractions et les accusés.

Ces nombreux non-sens n'ont pas manqué de faire réagir énergiquement tant au cours des audiences que en plaidoiries les nombreux ténors du barreau tels que maître Quentin Wauters , maître Cédric Vergauwen ou encore maître Olivia Venet ou maître Xavier Magnée engagés par l'église et ses membres pour assurer leur défense.

L'église de scientologie sort donc blanchie de ce procès. Même si dans notre pays, elle n'est toujours pas reconnue comme religion, elle ne sera pas dissolue et pourra continuer ses activités à la grande joie de ses membres mais aussi au désespoir des manifestants massés dans le palais qui recherchaient entre autre des membres de leurs familles ou de leur entourage disparus après leur adhésion à l'église.

Il s'agit du jugement le plus clément jamais prononcé contre l'église de scientologie.

../