Affaire

Affaire Puci, le deuxième frère devant la cour d'assises

04 Déc. 2018
AFFAIRE

Cette semaine, la cour d'assises a dû statuer sur le sort de Renato Puci, défendu par maître jean-Philippe Mayence et son fils maître Quentin Mayence, ayant fait défaut lors du premier procès en assises avait été condamné à une peine de 30 ans.

Arrêté en Angleterre, il comparaît aujourd'hui devant la cour d'assises de Bruxelles capitale.

 

La nuit du 3 au 4 avril , au King bar , rue de Livourne, éclatait une bagarre entre 6 ressortissants Albanais.

Klaudjo Alushi et Kutjim (Renato) Puci sont des proxénètes .Le sujet de la dispute concernait des prostituées qui, sur l'avenue Louise, avaient empiété sur leurs territoires respectif.

Le ton est vite monté et la patron du bar a demandé aux individus de sortir avant de fermer la porte à clés.

La bagarre a repris de plus belle dans la rue et Klaudjo Alushi, un albanais de 25 ans a été poignardé à plusieurs reprises et a trouvé la mort avant l'arrivée des services de secours.

 

Emiljanno, le frère de Klaudjo a pu donner très vite le nom des agresseurs à la police il s'agit de Arben Puci, Renat Puci et Hadjar Allajbej.

 

En 2014, la cour d'assises avait condamné Arben Puci à 18 ans, Kutjim (Renato) à 30ans et Hadjar Allajbej à 28 ans.

Les deux derniers faisaient défaut.

 

Reconnu une nouvelle fois coupable, Kutjim Puci a été condamné à 5 ans de prison avec un sursis pour ce qui excède 2ans.

 

../